26 avr. 2015

Promenade romantique vers le Moulin du Gua et son jardin médieval


Dès que le soleil montre le bout de son nez, il n'y a plus aucune excuse pour ne pas sortir faire un tour. C'est parfois difficile de se motiver. On a pas forcement envie de croiser du monde ni d'aller bien loin. C'est pour ces moments là qu'il existe un tas de petit endroits sympa où s'évader le temps d'une balade sans sortir de Narbonne.

Aujourd'hui, je vous emmène dans l'un de mes endroits préférés pour les promenades en amoureux : le chemin qui longe le canal de la Robine jusqu'au Moulin du Gua et son jardin médiéval.


Promenade romantique jusqu'à l'écluse du Moulin du Gua



C'est vrai que le canal est propice aux balades en amoureux : main dans la main, on marche tranquillement le long de la berge à regarder les péniches et à refaire le monde. On ne croise jamais grand monde et on se met déjà à rêver qu'on achète une péniche et qu'on change complètement de vie.
Là, déjà rêveurs, on ne peut pas rester insensible au charme du pont en pierre et en bois surplombé par de magnifiques saules pleureurs, devant le Moulin du Gua.

Le moulin, encore en ruine il y a quelques années, vient d'être restauré et transformé en brasserie chic, annexe du complexe hôtelier de luxe construit juste à côté.

Du Moulin du Gua et de son écluse, vous pouvez continuer la balade sur un petit chemin de terre qui borde le canal et s'enfonce dans un environnement calme et champêtre à souhait. Si vous voulez faire une petite pause, n'hésitez pas à vous aventurer du côté du jardin public du Moulin du Gua et plus particulièrement à vous réfugier dans son jardin médiéval.

Pause relaxante dans le jardin médièval



 Le projet de création d'un jardin d'inspiration médiéval ou jardin de curé a été initié par la ville en 2011 en partenariat avec une association de réinsertion. L'association s'occupe depuis de l'entretien et de embellissement constant du jardin. Un atout charme indéniable en cohérence avec l'histoire de Narbonne.

Le jardin d'inspiration médiéval du Moulin du Gua est en fait un endroit clos composé de plusieurs plate-bandes entourées de plessis, des palissades en bois tressé. Chaque plate-bande à sa place et son utilité : on y trouve par exemple le jardin potager, le verger, le jardin des simples, avec ses plantes médicinales et le jardin de Marie où poussent les fleurs placées sur l'Autel de l'Eglise. Et bien sûr, la fontaine en place centrale, car sans eau il n'y a pas de vie possible.

Ce jardin lie l'utile à l'agréable avec ses jolies pergolas ombragées, ses bancs en bois propices au repos et à la lecture.

J'aime découvrir des lieux qui surprennent et le jardin du Gua en fait parti. Il est vite devenu un de mes endroits préférés à Narbonne. C'est un havre de paix pour tous les sens et une invitation à la méditation et au voyage de l'esprit.

Il ne vous reste plus qu'à vous asseoir sur l'un des bancs en bois et vous laisser enivrer par les senteurs, éblouir par la diversité des plantes et bercer par le bruit de la fontaine.








                      A VOTRE TOUR, DITES-NOUS TOUT                      

Et vous, quels sont vos endroits préférés à Narbonne?
                                                                         

Article & photos par  Agathe
                                                 VOUS AIMEREZ AUSSI                                                  






4 commentaires:

  1. Quelle surprise ! Bravissimo pour cette merveilleuse balade ! Vos photos sont bien plus belles que les miennes et ce reportage est vraiment réussi. Quel plaisir de voir cet endroit sur un blog narbonnais. je kiffe à donf ! (pendant l'hiver il a une drôle d'allure mais il est possible que le suivi de ce jardin ne soit pas très rigoureux. A surveiller donc éventuellement.

    Lavallière

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Lavallière, nous sommes heureuses que d'autres narbonnais apprécient ce lieu autant que nous . Narbonne, ses trésors et secrets, ne sont pas faits que pour les touristes, heureusement .

      Supprimer
  2. Merci à Natasha et Leila :-) Que du bonheur cette invitation à la rêverie éveillée .... ceci dit....y aurait-il vraiment des gens qui pensent que les platanes sont malades.... très chers & chères la mesquinerie de certains et les intérêts d'autres peuvent n'avoir que peu de frontière.... bref...je ne fais pas le rabat-joie et vous félicite encore, vous encourage à nous faire découvrir, redécouvrir , nous donner envie de nous évader librement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Flavio, oui promis, bientôt, beaucoup d'autres endroits à découvrir ou redécouvrir sur Narbonne et ses alentours . A bientôt .

      Supprimer